A propos de sucre…à regarder sans modération!

A propos de sucre…à regarder sans modération!

Les chercheurs affirment aujourd'hui que la menace du sucre est telle sur notre santé qu'elle justifierait la mise en place de mesures comparables à celles prises contre le tabac et l'alcool. Mais le sucre raffiné, présent partout (gâteaux, céréales, boissons, soupes industrielles, conserves de légumes… ) n'agit pas seulement sur notre santé. La recherche montre qu'il favorise également l'apparition de troubles de l'humeur, qu'il réduit la mémoire et les facultés d'apprentissage, et abimerait notre flexibilité cognitive dont le développement est capital pour "fonctionner" correctement dans la vie de tous les jours. Malheureusement, son extraordinaire pouvoir addictif – plus addictif que l'héroïne ou que la cocaïne, agit également sur nos enfants… qui en demandent toujours plus. Espérons que les recommandations récentes de l'OMS, invitant vivement les pouvoirs publics à restreindre le marketing de ces produits, notamment lorsqu'il vise les enfants, soient prises en compte au plus vite.France Inter – Sucre, notre drogue quotidienne http://bit.ly/2y7cIqvLe Monde – Sucre, ce poison si désirable http://lemde.fr/2l8zVjB http://bit.ly/2AK1hl4Sciences & Vie – Sucre, la grande intox http://bit.ly/2CLo2acArte – Sucre, ce doux mensonge http://lemde.fr/2uSNc3ELe Parisien – Sucre et réduction des fonctions cognitives http://bit.ly/2AIkK5UNeurosciences News – Sugar Diet May Lead to Loss of Cognitive Flexibility http://bit.ly/1Rss6Mb

Gepostet von Céline Alvarez am Mittwoch, 10. Januar 2018

Merci à Céline Alvarez pour son partage:

Les chercheurs affirment aujourd’hui que la menace du sucre est telle sur notre santé qu’elle justifierait la mise en place de mesures comparables à celles prises contre le tabac et l’alcool. Mais le sucre raffiné, présent partout (gâteaux, céréales, boissons, soupes industrielles, conserves de légumes… ) n’agit pas seulement sur notre santé. La recherche montre qu’il favorise également l’apparition de troubles de l’humeur, qu’il réduit la mémoire et les facultés d’apprentissage, et abimerait notre flexibilité cognitive dont le développement est capital pour “fonctionner” correctement dans la vie de tous les jours. Malheureusement, son extraordinaire pouvoir addictif – plus addictif que l’héroïne ou que la cocaïne, agit également sur nos enfants… qui en demandent toujours plus. Espérons que les recommandations récentes de l’OMS, invitant vivement les pouvoirs publics à restreindre le marketing de ces produits, notamment lorsqu’il vise les enfants, soient prises en compte au plus vite.

France Inter – Sucre, notre drogue quotidienne
Le Monde – Sucre, ce poison si désirable
Sciences & Vie – Sucre, la grande intox
Arte – Sucre, ce doux mensonge
Le Parisien – Sucre et réduction des fonctions cognitives
Neurosciences News – Sugar Diet May Lead to Loss of Cognitive Flexibility